Le tabac est un toxique bien connu des cavités urinaires, en effet bon nombre de substances liées au tabac sont éliminées dans les urines. Cela engendre une irritation chronique, les cellules doivent alors constamment se renouveler pour compenser les agressions liées aux toxiques et aboutir à une transformation de celles-ci en lésions précancéreuses voire en cancer.

Le tabac potentialise le risque de cancer du rein en le multipliant par 2 par rapport aux non fumeurs. On estime que 25 à 30 % des cancers du rein sont dus au tabac.

Il favorise nettement le risque d’apparition d’un cancer des cavités urinaires que se soit des cavités rénales (calices, bassinet) de l’uretère ou de la vessie. Les fumeurs ont 2 à 3 fois plus de risque de développer un cancer de la vessie que les non fumeurs. Plus de 50% des cancers de vessie sont liés au tabac.

Le risque du cancer de la prostate ne semble, quant à lui, pas lié à l’intoxication tabagique. Une équipe d’addictologie est disponible au sein des structures du centre pour vous aidez à arrêter de fumer.

Contenu modifié le 05/05/15

Infirmerie Protestante

04 72 00 71 10

Polyclinique Lyon-Nord

04 72 01 45 09

Centre Hospitalier du Haut Bugey

04 74 73 10 13

Principes HON / Mentions légales / Réalisation Ascomedia