Vous allez avoir des biopsies de la prostate, comment se passe cet examen?

Votre chirugien préconise la réalisation de biopsies de la prostate afin de préléver des carottes biopsiques  pour les adresser en analyse anatomopathologique au microscope. Cela permet de déterminer la présence éventuelles de cellules anormales dans votre prostate. Cet examen est indiqué en cas d'élévation suspecte du PSA ou en fonction de l'aspect de votre prostate lorsqu'il vous a examiné en consultation.

Cet examen se déroule sous contrôle échographique afin de mieux déterminer l'aspect de votre prostate, sa taille, d'éventuelles plages sombres, afin de mieux orienter et cibler les biopsies. Douze prélèvements sont réalisés lors de cet examen, 1 ou 2 biopsies complémentaires sont parfois prélévées dans le cas de lésions suspectes authentifiées à l'échographie ou sur une éventuelle IRM préalable.

Il s'agit du seul examen qui permet de faire le diagnostic formel de lésion cancereuse de la prostate. Le taux de PSA, les données de l'examen rectal, l'échographie ou l'IRM prostatique ne permettent pas d'affirmer ce diagnostic.

De quoi s’agit-il ?

La ponction biopsie consiste à prélever un fragment de tissu prostatique (une carotte de 0,3 mm de diamètre sur 2 cm de longueur) au moyen d'une aiguille à biopsie qui est placée sur une sonde d'échographie munie d'un guide, introduite au niveau du rectum. On débute l'examen par une étude échographique de la prostate.

Les prélèvements sont ensuite répertoriés selon la localisation de la biopsie dans la prostate, et sont envoyés pour une étude anatomopathologique. On peut ainsi définir l'aspect microscopique des cellules prostatique afin d'affirmer s'il existe sur ces prélèvements des cellules cancéreuses, la longueur de biopsie anormale, le grade de la lésion encore appelé score de Gleason (définissant son degré d'agressivité).

Une biospie positive signe effectivement la présence de cellules cancéreuses dans la prostate, si l'ensemble des biopsies sont négatives, les prélèvements sont rassurant mais il n'est jamais certain à 100% qu'il n'existe aucun foyer tumoral dans la prostate. Le fait de réaliser ces biospies sous contrôle échographique permet néanmoins de s'assurer de prélèvements de qualité avec une exploration optimale de la prostate. Dans certains cas des contrôles biopsiques peuvent être proposés à distance (6 mois à 1 an).

Le déroulement de l’examen

Les explications et les ordonnances nécessaire pour la réalisation du geste vous sont données lors de la consultation.

Le matin même, vous pouvez prendre l'ensemble de votre traitement habituel hormis des traitement anticoagulants ou antiaggregants qu'il vous aura été spécifiquement demandé d'arrêter. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun.

Il est nécessaire d'apporter le résultat de votre analyse d'urines et de sang le jour de l'intervention. Attention, une analyse d'urine demande 48 à 72 heures, le geste ne pourra être réalisé si vous avez une infection urinaire, il est donc recommandé de faire les prélèvements biologiques dans un laboratoire 1 semaine avant environ.

Vous devez prendre un antibiotique 2 heures avant le geste afin de limiter au maximum le risque d'infection urinaire. Un suppositoire de lavement vous est préscrit, vous devez l'utiliser la matin avant de venir.

Le geste de ponction biopsie de prostate se déroule de la manière suivante :

Vous êtes allongé sur le flanc gauche en position dite de "chien de fusil" c'est à dire les jambes repliées avec les genoux au niveau du bassin.

On vous fait réspirer un gaz qui n'est pas anesthésiant mais analgésiant c'est à dire qu'il diminue toute sensation douloureuse. Le geste en lui-même n'est pas douloureux et l'équipe d'aide soignant mettra tout en oeuvre pour que l'examen soit le plus confortable possible. Il est nécessaire de se détendre et de respirer calmement dans le masque.

La sonde d'échographie est introduite doucement au niveau du rectum afin de visualiser la prostate. Six prélèvements biospsiques sont réalisées de chaque côté selon un protocole standardisé, 1 à 2 biopsies complémentaires sont parfois nécessaires.

Le geste dure environ dix minutes à un quart d'heure.

Le gaz que vous respirez pendant le geste n'a pas de contre indication mise à part une insuffisance réspiratoire sévère nécessitant de l'oxygène. Il est même couramment utilisé chez l'enfant. Il

se dissipe en quelques minutes et vous pouvez sans problème regagner votre domicile après le geste en conduisant vous-même votre voiture.

 

 

 

Photo ci-contre : Les biopsies sont repérées et cartographiées avant envoi en analyse microscopique

 

 

Quels sont les risques?

Il existe deux complications principales à ces biospies de prostate, elles sont néanmoins rares 1 à 2 pourcent des cas et sont traitées facilement.

L'infection urinaire

Toute fièvre après un biopsie de la prostate dans les 72 heures qui suivent doit vous alerter. Vous devez alors rappeler le secrétariat ou directement la clinique si le problème survient pendant le week-end. Un chirurgien urologue de l'équipe est d'astreinte tous les jours et est joignable en cas de problème.

Il vous est recommandé de boire abondamment pendant les 3 jours qui suivent les prélèvements et de surveiller votre température.

En cas de fièvre associée à des brûlures urinaires, un prélèvement pour une analyse bactériologique des urines est effectué en premier et un traitement antibiotique prolongé vous est préscrit.

Le saignement

Les biospies de prostate peuvent donner des saignements au niveau des selles, des urines et du sperme. Ce phénomène est normal et s'estompe progressivement. Là encore, le fait de bien boire permet de tarir plus rapidement les saignements. Le sperme est initiallement rouge puis devient marron, cela peut durer 3 semaines environ, ce n'est pas inquiétant.

Si les saignements sont très importants avec emission de caillots de sang dans les selles ou les urines, vous devez alors rappeler le service ou le secrétariat. Ces phénomènes sont très rares et sont favorisés par la prise de médicaments anticoagulants ou antiaggregants (Plavix, Kardegic, Aspegic, Coumadine, Previscan, Sintrom, Xarelto...). En cas de prise d'anticoagulant, un relais éventuel peut vous être préscrit par votre chirurgien avant le geste. N'hésitez pas à le signaler dès la consultation.

Combien de temps dois-je attendre pour obtenir les résultats?

Les prélèvements biopsiques de la prostate sont adressés pour analyse microscopique. Celà prend généralement de 1 à 2 semaines. Un rendez-vous de consultation vous est donné dès le jour des prélèvements pour que votre chirurgien vous communique les résultats de vive voix. Dans certains cas, les résultats peuvent vous être communiqués par votre chirugien par téléphone si vous le souhaitez.

Que dois-je faire après les biopsies?

Vous pouvez reprendre une acivité normale le jour même des biospies.

Il est cependant recommandé de ne pas réaliser d'effort violent, de vélo ou de moto pendant les quelques jours qui suivent. Vous pouvez conduire votre voiture sans problème mais évitez les trajets trop longs.

Hydratez vous de manière abondante (2 litres d'eau par jour) et surveillez votre température, les 3 à 4 jours qui suivent.

 

Pour toute question complémentaire, vous pouvez contacter le secrétariat du Centre d'Urologie Lyon Caluire.

Contenu modifié le 10/07/15

Infirmerie Protestante

04 72 00 71 10

Polyclinique Lyon-Nord

04 72 01 45 09

Centre Hospitalier du Haut Bugey

04 74 73 10 13

Principes HON / Mentions légales / Réalisation Ascomedia