Le PSA est un marqueur biologique qui est mesuré par une simple prise de sang. Il est spécifique de la prostate (Prostate Specific Antigen). Il n’est par contre par spécifique du cancer de la prostate. En effet, il peut s’élever dans de multiples occasions : infection, inflammation, examen récent de la prostate…

Il est néanmoins réalisé en pratique courante car il s’ingère dans un faisceau d’arguments qui peuvent éventuellement faire pencher la balance vers la réalisation de prélèvement de la prostate (les biopsies) qui est le seul examen permettant d’affirmer la présence de cellules cancéreuses.

Un seul dosage n’a pas de valeur, il est nécessaire d’apprécier la cinétique du PSA. On peut dans certains cas demander la réalisation du rapport PSA libre sur PSA total qui est plutôt rassurant lorsqu’il est supérieur à 25%.

Un examen de la prostate par le toucher rectal est indispensable et le dosage du PSA seul ne doit jamais se substituer à l’examen clinique. Un PSA normal (<4) peut tout à fait masquer un authentique cancer prostatique.

Il ne s’agit que d’un marqueur sanguin avec ses limites d’interprétation. L’avis et l’expertise de votre urologue sont essentiels pour vous conseiller.

(Voir le Cancer de la prostate)

Contenu modifié le 05/05/15

Infirmerie Protestante

04 72 00 71 10

Polyclinique Lyon-Nord

04 72 01 45 09

Centre Hospitalier du Haut Bugey

04 74 73 10 13

Clinique du Parc

04 72 44 88 51

Principes HON / Mentions légales / Réalisation Ascomedia