L'adénomectomie est une intervention qui consiste à retirer l'intérieur de la prostate correspondant à l'adénome tout en laissant en place sa périphérie dans le but de la désobstruer et ainsi favoriser l'écoulement des urines. Cette intervention est effectuée dans le cadre d'une pathologie bénigne avec une prostate de gros volume. Elle donne dans ces cas de bien meilleurs résultats fonctionnels que les techniques employés par les voies naturelles. Il n'y a pas d'effet délétère sur l'érection ou sur la continence.

 

L'intervention

Vous entrez à la clinique la veille du geste chirurgical. Un repas normal vous est servi le soir. Vous êtes ensuite à jeun en vue de l'intervention qui peut se dérouler sous anesthésie générale ou rachi anesthésie (seul le bas du corps est endormi)

Après l'intervention

> A la suite de l'intervention : une surveillance en salle de réveil est effectué. Vous êtes alors porteur d'une sonde urinaire permettant la réalisation de lavages de vessie pour limiter le risque de formation de caillots dans la cavité vésicale. Il y a également un drain qui permet d'évacuer le liquide et les résidus de sang en post opératoire.

> Au retour dans votre chambre : il est possible de vous asseoir au bord du lit. Vous pouvez alors boire de l'eau le soir. Les lavages par la sonde se poursuive sous la surveillance de l'équipe d'aides soignantes et d'infirmières du service.

Le lendemain du geste la réalimentation reprend progressivement et augmentera dans les jours suivants. Il est possible de vous lever et de vous déplacer.

> Au deuxième jour post opératoire : les lavages de la vessie sont arrêtés, vous conservez la sonde urinaire pour s'assurer la bonne cicatrisation des tissus et pour contrôler la couleur des urines. Le drain est retiré.

> Les jours suivants : il est nécessaire de boire de manière abondante afin de fabriquer une quantité d'urine suffisante pour éviter la formation de caillot de sang dans la vessie. Deux à trois litres de boissons par 24 heures sont recommandés. Les urines restent encore rosées ce qui est normal. La sonde sera retirée à J5.

Votre sortie

La sortie est possible dès J6 après contrôle d'une vidange vésicale satisfaisante.

Un contrôle en consultation est prévu dès votre sortie du service à 1 mois du geste environ. A domicile, il faut poursuivre une quinzaine de jours les efforts de boissons. Un saignement secondaire à 15 jours ou 3 semaines est possible en rapport avec un phénomène dit de "chute d'escarre" qui correspond à la résorption de la "croûte" de cicatrisation interne au niveau de la loge prostatique. Cela n'est pas inquiétant et doit simplement vous faire augmenter le volume des boissons transitoirement.

Contenu modifié le 16/06/15

Infirmerie Protestante

04 72 00 71 10

Polyclinique Lyon-Nord

04 72 01 45 09

Centre Hospitalier du Haut Bugey

04 74 73 10 13

Clinique du Parc

04 72 44 88 51

Principes HON / Mentions légales / Réalisation Ascomedia